Madame Quincarlet

Pour ce premier article, il me tenait à cœur d’expliquer qui était Madame Quincarlet, et pourquoi j’ai choisi d’utiliser son nom.

Madame Quincarlet était ma grand-mère paternelle. Pour être tout à fait exacte, Quincarlet était son nom de jeune fille, mais je ne voulais pas l’appeler Mademoiselle. C’était une dame, mais pas dans le sens où on pourrait l’entendre. Elle n’était pas vraiment coquette, portait souvent les mêmes robes et allait chez le coiffeur uniquement quand sa mise-en-plis avait besoin d’un léger rafraichissement. Elle se maquillait peu. Je me souviens uniquement du tube de rouge à lèvres que je lui empruntais lorsque j’étais gamine, de son eau précieuse, et de l’odeur réconfortante du parfum qu’elle portait toujours : Magnolia.

Ma grand-mère était une toute petite dame, d’une intelligence et d’une culture incroyables. Pour en être conscient, il fallait vraiment faire partie de ses proches, et être proche d’elle. Elle aimait chanter, cuisiner, jardiner et prendre soin de nous, tout en étant la personne la plus modeste, discrète et généreuse que j’ai pu connaître.

Il y a 22 ans, j’ai eu la chance de pouvoir lui dire au revoir avant qu’elle ne s’endorme pour de bon, prenant conscience du courage dont elle faisait preuve. J’essaie aujourd’hui de garder un peu d’elle avec moi, et à mon petit niveau j’ai voulu lui rendre hommage en choisissant son nom pour mes bijoux, pour qu’elle m’accompagne dans chacune de mes créations.

Derniers articles